ÉCLAIRAGE ARCHITECTURAL > MUSÉOGRAPHIE, MAGASINS ET AMBIANCE

178

esl-france.com PARTOUT AVEC VOUS

Tarifs professionnels HT au 2 mai 2017 - Validité des prix : nous consulter - Photos non contractuelles.

PONCTUELS

La série SAPPHIRE est particulièrement pensée pour de l éclairage ponctuel d intérieur pour musées, expositions, magasins, galeries, bars, restaurants, bureaux, auditorium ou cinémas, en remplacement des projecteurs traditionnels équipés de lampes CDMT de 35 à 70 W. Avec un design moderne et affûté, ces projecteurs sont disponibles dans une large palette de couleurs RAL. Les LEDs et les optiques sont interchangeables et le SAPPHIRE est entièrement confi gurable selon vos besoins.

- LEDs : 2 700, 3 000 ou 4 000 K ou des modules spécialement adaptés aux magasins (vêtements, cuisines, bijouterie, viandes, poissons, légumes )

- IRC : de 85 à 98 - Angles disponibles : 18, 30, 54, 90°, zoom 8 50° ou 8 60° - Flux lumineux : entre 3 000 et 4 000 lumens - Finition en blanc, noir ou gris - Driver LEDs inclus - Porte-fi ltre inclus - Contrôle local sur potentiomètre, en DMX ou en DALI - Alimentation 100 / 240 VAC sur rail 3 allumages - Consommation électrique : 30 W - Élaborés et fabriqués aux Pays-Bas - Garantie 3 ans

À partir de 355,00 HT 04

Le LON GII SPOT est un projecteur compact et puissant, conçu pour des éclairages d appoint colorés. Le projecteur se pilote grâce au boî- tier de distribution (jusqu à 24 projecteurs par boîtier), et s alimente en 24 VDC. La connexion entre le boîtier et les projecteurs se fait grâce à du câble CAT5 équipé de RJ45. Chaque projecteur disposant de sa propre adresse DMX, vous pouvez créer des effets lumineux colorés et dynamiques.

- LEDs : Full RGBW ou Full RGBA - Angles disponibles : 25° ou 40° - IRC : > 85 - Finition en noir - Contrôle en DMX - Alimentation 24 VDC - Consommation électrique : 10 W - Élaborés et fabriqués aux Pays-Bas - Garantie 3 ans

À partir de 150,00 HT 04

SAPPHIRE CLS LON GII SPOT CLS

VOIR AUSSI NOS RAILS D ÉCLAIRAGE P. 202, 203 VOIR AUSSI LON GII ENCASTRÉ DE PLAFOND P. 199